Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Andréa Tornielli a écrit un article dans "Vatican Insider" à propos de la conférence de Mgr Tisiser de M.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> ARTICLES D'ACTUALITES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 28 Sep 2012, 17:44    Sujet du message: Andréa Tornielli a écrit un article dans "Vatican Insider" à propos de la conférence de Mgr Tisiser de M. Répondre en citant

Posté le: Hier à 19:52    Sujet du message: A propos de la Conférence de Mgr Tissier de Mallerais publiée sur notre forum par Chrysogone



Je vous donne la traduction google de l'article d'A. Tornielli paru en italien dans Vatican Insider dont je copie à la suite la version originale. Si quelqu'un pouvait en améliorer la traduction ce serait gentil.
Notre forum est cité en lien. L'article est principalement fondé sur la conférence de Mgr Tissier de Mallerais publiée sur notre forum. Cela montre bien que lorsqu'un évêque parle c'est un réel événement! [GL]





  

27/09/2012
Le pape écrivit à Fellay: «Pour être considérée comme acceptée par le Conseil»
Fellay

L'existence de la lettre de Benoît XVI a été révélée lors d'  une conference tenue  par Mgr Tissier de Mallerais, qui a aussi indiqué que l'accord est impossible  avec le Saint-Siège

Tornielli
Cité du Vatican
 
Le 30 Juin, quelques jours avant le chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X, Benoît XVI a écrit une lettre au Supérieur des Lefebvristes, Mgr Bernard Fellay. L'existence de cette lettre a été révélée par Mgr Bernard Tissier de Mallerais, l'un des quatre évêques de la Fraternité des positions connues contraires à l'accord avec Rome, au cours d'une conférence qui s'est tenue le 16 Septembre en France au Prieuré Saint-Louis- Marie Grignon de Montfort. ici traduit en italien
 
Voici ce qu'a dit le prélat, "Le 30 Juin, 2012 - c'est un secretn'est pas encore révélé, mais qui sera rendue publique - le Pape a écrit de sa blanche main une lettre à notre Supérieur général, Mgr Fellay: «Je confirme que pour être catholique il faut accepter le Concile et les réformes, et le magistère d’après le Concile."

 
«C'est vraiment - a dit Tissier de Mallerais - C’est en principe un point d’arrêt, parce que cela nous ne pouvons pas l’accepter quand même ; ça nous ne le signerons quand même pas. On peut préciser, parce que le concile c’est si vaste que vous y trouvez de bonnes choses, mais ce n’est pas l’essentiel du Concile. "
 
MgrTissier de Mallerais  lors de la conférence emploie des mots durs: «Il n’est pas question de rendre les armes en pleine bataille, nous n’allons pas chercher l’armistice alors que la guerre fait rage : avec Assise 3 ou 4 l’année dernière ; avec la béatification d’un faux bienheureux le pape Jean-Paul II. Une chose fausse, une fausse béatification. Et l’exigence sans cesse rappelée par Benoît XVI d’accepter le Concile et les réformes du magistère post-conciliaire.».
 
Tissier de Mallerais a également déclaré que «la collégialité, qui détruit la puissance du pape, qui n'ose plus résister aux« conférences des évêques" détruit « le pouvoir des évêques, qui n'osent pas résister à l'avis des évêques ». Il a ajouté que l'œcuménisme "défend les valeurs du salut de fausses religions et le protestantisme, des choses fausses», tandis que la liberté religieuse "laisse volontiers librement construire des mosquées dans nos pays."
 
"Bien sûr, - a dit l'évêque lefebvriste- nous ne pouvons pas signer cela. Sur ce point, il n'y a pas d'accord et il n'y aura pas d'accord. " Et malgré l'insistance de la "Rome moderniste», Tissier dispose: «Personnellement, je ne signerai jamais de telles choses, bien sûr. Je ne dirai jamais que la nouvelle messe est légitime ou légale, je dirai qu'elle est souvent invalide, selon les mots de Mgr Lefebvre. Je ne dirai jamais: «Le Concile, s'il joue bien, peut-être pourrait-il correspondre avec la Tradition, vous pourriez trouver un sens acceptable".
 
Après avoir défini un «mensonger» le texte du préambule doctrinal soumis le 12 Juin par le cardinal William Levada à Fellay, Mgr Tissier de Mallerais a déclaré que le chapitre général de la Fraternité s'est réuni en Juillet dernier et a pris «des décisions très douces, softs, «nous avons pris des décisions telles que Rome n’ose plus nous ennuyer" placer "des conditions pratiquement irréalisables pour les empêcher de nous faire de nouvelles propositions. Mais le démon est malin, je pense qu’ils vont revenir à l’attaque, je me prépare gentiment aussi à nous défendre et la Fraternité se défendra."


27/09/2012




  

Texte italien de Vatican Insider




 
Citation:

27/09/2012 

Il Papa ha scritto a Fellay: «Per rientrare accettate il Concilio»L’esistenza della lettera di Benedetto XVI rivelata durante una conferenza dal vescovo lefebvriano Tissier de Mallerais, che ha dato come impossibile l’accordo con la Santa Sede Andrea Tornielli
Città del Vaticano
 

 
Il 30 giugno scorso, a pochi giorni dall’inizio del capitolo generale della Fraternità San Pio X, Benedetto XVI ha scritto una lettera al superiore lefebvriano, il vescovo Bernard Fellay. L’esistenza della missiva è stata rivelata da monsignor Bernard Tissier de Mallerais, uno dei quattro vescovi della Fraternità, notoriamente su posizioni contrarie all’accordo con Roma, nel corso di una conferenza tenuta il 16 settembre in Francia, al Priorato St. Louis-Marie Grignon de Monfort. qui tradotta in italiano
 
 
Ecco quanto ha detto il prelato: «Il 30 giugno 2012 – è un segreto che vi rivelo, ma che sarà reso pubblico – il Papa ha scritto di suo pugno una lettera al nostro superiore generale, monsignor Fellay: “Le confermo effettivamente che per essere veramente reintegrati nella Chiesa occorre veramente accettare il concilio Vaticano II e il magistero post-conciliare”».

 
«Si tratta propriamente – ha commentato Tissier de Mallerais – di un punto d’arresto, poiché per noi non è accettabile, e non possiamo firmare una cosa così. Si possono fare delle precisazioni, perché il Concilio è così ampio che vi si possono trovare delle cose buone, ma non è questo l’essenziale del Concilio».

 
Il vescovo lefebvriano nel corso della conferenza ha pronunciato parole molto dure: «Non si possono cedere le armi in piena battaglia, non cercheremo l’armistizio mentre la guerra infuria: con Assisi 3 o 4 l’anno scorso; con la beatificazione di un falso beato, il Papa Giovanni Paolo II. Una cosa falsa, una falsa beatificazione. E con l’esigenza, ricordata continuamente da Benedetto XVI, di accettare il Concilio e le riforme del magistero post-conciliare».
 
Tissier de Mallerais ha anche detto che «la collegialità, che distrugge il potere del Papa, che non osa più resistere alle conferenze episcopali»; distrugge «il potere dei vescovi, che non osano più resistere ai consigli episcopali». Ha aggiunto che l’ecumenismo «fa rispettare i valori di salvezza delle false religioni e del protestantesimo, delle cose false», mentre la libertà religiosa «lascia volentieri costruire liberamente delle moschee nei nostri paesi».
 
«Evidentemente – ha aggiunto il vescovo lefebvriano – noi questo non possiamo firmarlo. Su questo punto non c’è accordo e non ci sarà accordo». E nonostante le insistenze della «Roma modernista», Tissier assicura: «Personalmente, non firmerò mai delle cose così, è chiaro. Mai accetterò di dire che la nuova Messa è legittima o lecita, io dirò che essa è spesso invalida, come diceva monsignor Lefebvre. Mai accetterò di dire: “Il Concilio, se lo si interpreta bene, forse lo si potrebbe far corrispondere con la Tradizione, si potrebbe trovare un significato accettabile”».
 
Dopo aver definito «menzognero» il testo del preambolo dottrinale sottoposto il 12 giugno dal cardinale William Levada a Fellay, il vescovo lefebvriano ha detto che il capitolo generale della Fraternità riunitosi lo scorso luglio ha preso delle «decisioni molto dolci, morbide», in modo da «presentare a Roma degli ostacoli tali che Roma non osi più importunarci», ponendo «delle condizioni praticamente irrealizzabili per impedire che ci facciano delle nuove proposte. Ma il demonio è maligno, e io penso che essi ritorneranno all’attacco e io mi preparo delicatamente anche a difenderci e la Fraternità si difenderà».




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Sep 2012, 17:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> ARTICLES D'ACTUALITES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com