Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Quand on oublie Mgr Lefebvre !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 27 Oct 2012, 13:55    Sujet du message: Quand on oublie Mgr Lefebvre ! Répondre en citant

Le Courrier de Tychique
 

Dimanche 28 octobre 2012
XXIIième Dimanche après la Pentecôte
Fête du Christ-Roi
 

Quand on oublie Mgr Lefebvre !


Un des plus grands vœux de Mgr Lefebvre était que les quatre évêques demeurent « profondément unis pour le plus grand bien de la Fraternité ». (Lettre aux quatre évêques du 16 juin 1988). Cette unité vient de voler en éclats par l’exclusion de Mgr Williamson de la FSSP X dont il était le doyen.
 
Citation:
« Cette mesure était souhaitée par Rome » ! (« Le Figaro » – 24 oct.)
On notera avec intérêt que Mgr Williamson (72 ans) était le professeur de Mgr Fellay, bien plus jeune que lui (54 ans) au séminaire d’Ecône. On notera aussi, pour être tout à fait objectif, que Mgr Lefebvre ajoutait dans sa lettre que les évêques devaient rester
 
Citation:
« soumis au Supérieur Général dans la foi catholique de toujours, vous souvenant de cette parole de st Paul au Galates (1,8 et 9) «Mais si quelqu’un, même nous ou un ange du ciel vous annonçait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! »
Et, pour être bien sûr d’être compris sur un sujet aussi grave, il ajoutait aussitôt :
 
Citation:
« Nous l’avons déjà dit et je le redis maintenant : si quelqu’un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème » (Mgr Lefebvre avait cité ce rappel en latin). D’où notre perplexité !

Il y a longtemps, d’ailleurs, que cette unité n’existait plus : Mgr Fellay y avait mis un terme. Les trois évêques n’ont pas été consultés pendant les tractations secrètes qu’il entretenait avec Rome, la preuve en ayant été fournie par la lettre commune qu’ils lui ont adressée le 7avril 2012 :
 
Citation:
« Vous conduisez la Fraternité à un point où elle ne pourra plus rebrousser chemin, à une profonde division sans retour (…) à des puissantes influences destructrices qu’elle ne supportera point. (…) Ecoutez encore votre Fondateur. Il a eu raison il y a 25 ans. Il a raison encore aujourd’hui. »

Il n’est pas question de nous immiscer, nous laïcs, dans l’administration de la FSSP X. Mgr Fellay en est le Supérieur Général C’est lui qui en répondra. Mais il est de notre devoir de connaître, autrement que par des «bruits », quel est son objectif. Dans sa conférence donnée à Villepreux le 13 octobre dernier, Mgr de Galarreta avait déclaré qu’il  
Citation:
« envisageait la normalisation de la FSSP X sans exiger que Rome revienne entièrement aux normes traditionnelles »
. C’est clair ! …On peut se rallier à la Rome apostate … sans qu’elle renie ses hérésies ! Mais alors ne sommes-nous pas confrontés à la mise en garde de Mgr Lefebvre, rappelée par deux fois dans sa lettre aux évêques :
 
Citation:
« Si quelqu’un vous annonce un évangile différent etc.… »
Ratzinger n’annonce-t-il pas un « évangile différent » ?... Qu’il soit anathème !... Et peut-on se placer sous sa direction… sans être aussi réputés anathèmes ?...
Aussi on aimerait savoir si tous nos sacrifices financiers, nos travaux, nos investissements humains vont, ou non, être emportés dans la charrette de la « normalisation » ? Car en cela, nous sommes directement concernés. Comme nous sommes concernés par la doctrine qui sera enseignée dans les chapelles «normalisées » ! La Royauté Sociale de NSJC y sera-t-elle encore enseignée ? Mgr Tissier de Mallerais devra-t-il abjurer sa déclaration solennelle par laquelle il accusait Joseph Ratzinger d’être  
Citation:
« un moderniste perfectionné, un super moderniste sceptique » (Conférence de novembre 2007 à Paris)
Donc un hérétique ! Or Mgr Fellay a répondu avec hauteur et mépris aux trois évêques, les suspectant pratiquement de  sedevacantisme (crime impardonnable) et leur posant une question plus qu’ambiguë et pleine de sous-entendus : « Pour vous, Benoît XVI est-il encore pape ? » Comment ose-t-il poser cette question, alors que Mgr Lefebvre se l’était posée dans un tout autre esprit : « Il est possible que nous soyons dans l’obligation de croire que ce pape ne soit pas pape. Je ne veux pas encore le dire d’une manière solennelle et formelle, mais il semble bien, à première vue, qu’il soit impossible qu’un pape soit hérétique publiquement et formellement. » (« Fideliter » n° 51 – mai-juin 1986) C’est donc incontestable : on a complètement oublié le
fondateur de la Fraternité st Pie X … La route est libre !

Malgré tout en cette Fête du Christ-Roi : il faut prier et agir pour qu’Il Règne !

Il le faut… car Il ne Règne pas ! … Il ne règne pas, pour n’avoir pas été enseigné comme il aurait dû l’être. N’étant pas enseigné, il ne suscita que très peu de « vocations »… vite noyées, étouffées dans une indifférence coupable, génératrice d’un repli égoïste sur les familles, se croyant protégées par un « cordon sanitaire » virtuel, qui les éloigne du combat auquel Dieu, pourtant, les appelle !

 
Citation:
« (…) Du simple point de vue catéchétique on a brodé autour de l’Evangile sans enseigner la doctrine ni armer le catéchumène grâce à une solide formation intellectuelle le rendant capable de défendre ses convictions. Résultat décrit par le Dominicain Thierry Dominique Humbrecht dans un livre passionnant « Dans la salle, amphithéâtre, plateau, classe, bureau, café, salon, il y a un catholique, peut-être un seul, mais il est là. On le cherche, c’est incroyable que ça existe encore ! Où est-il ? Personne ne l’avait remarqué jusqu’alors. Pourtant, il est facile à trouver : c’est celui qui ne dit rien ! » (« L’Evangélisation impertinente » p.10 Bulletin d’André Noël – du15 au 21 octobre - 23, rue Paul Vaillant-Couturier – 94700 – Maisons-Alfort)
Cruelle constatation ! Consternante vérité ! Les conséquences dramatiques d’une pareille désertion s’étalent aujourd’hui sous nos yeux. Le même « Bulletin d’André Noël » en fournit un exemple concret. « La chanteuse Diam’s, de son vrai nom Mélanie Georgiades, se présente comme « croyante depuis toujours, baptisée, communiée, confirmée. Mais elle a des problèmes psychologiques et existentiels. Un jour, elle se trouve avec des copines ; au beau milieu de la réunion, l’une d’elles se lève et dit « Je vais prier ». Elle se tourne vers Diam’s et lui demande « Tu viens ? ». Diam’s décide de la rejoindre et de prier à ses côtés. Elle se prosterna pour la première fois, parla à Dieu, et ressentit cette sérénité qu’elle cherchait tant. On lui recommande alors de lire le Coran. En séjour à l’Ile Maurice durant sa période de vacances, elle s’y emploie sans a priori. Au fur et à mesure de sa lecture, elle est touchée par le message coranique : Diam’s décide d’embrasser l’Islam et de devenir musulmane. » Peut-être y avait-il, une catholique dans cette réunion de copines ?... Celle qui ne disait rien… comme l’écrit le Père Humbrecht !... Notre impardonnable désertion…
Je vais tout de même y revenir une nouvelle fois ! Les déserteurs n’en seront pas affectés : ils ne lisent pas ce « Courrier » ! Trop engagé ! Trop dérangeant ! Trop percutant ! Mais ceux qui le lisent peuvent peut-être leur en communiquer un passage ? Par exemple celui-ci :
 
Citation:
« Le mensonge est odieux de ce piétisme qui se croit surnaturel parce que désincarné, et où la prière devient argument de négligence et de passivité. Attitude qui n’a tant de succès que parce qu’elle favorise un penchant naturel à la paresse, à l’effort court, violent peut-être, sans résultats durables et sérieux. » (Jean Ousset – in « L’Action »)
Nous y sommes : « effort court » !...
Sans lendemain !... On pétitionne quand le danger se profile, on se marche sur les pieds dans une « manif » et on croit avoir remporté une victoire parce que des dizaines de milliers de « militants » ( ? ) ont suivi le mouvement… avant de retourner à leur quiétude… jusqu’au prochain voyage revendicatif ! Le calme revenu, la Révolution reprend la main !  
Citation:
« On veut combattre le mal à la place où il se montre »
faisait observer Goethe. Et on ne s’inquiète nullement du point où il prend son origine, d’où il exerce son action. C’est pourquoi il est difficile de délibérer dans une entité qui juge les affaires au jour le jour, étendant rarement ses vues au-delà du lendemain. Et Jean Ousset poursuit :
 
Citation:
« D’où la brusquerie des réactions : hâtives, violentes, « plastiquantes »… Ainsi, certains qui n’ont jamais rien fait, qui n’ont jamais réagi – ou si peu – devant la progression du mal, qui l’ont peut-être favorisé dans son principe, accepté dans ses premières démarches, s’insurgent brusquement, estimant intolérable que l’incendie qu’ils ont vu allumer sans intervenir menace désormais leur confortable hébétude . (…) Ce qui importe à la gloire de Dieu, à la plus grande fécondité d’une victoire du bien, c’est moins l’intervention répressive d’une force brute que le témoignage, l’apostolat d’une vérité justifiée, défendue au plan qui est d’abord le sien : celui du combat spirituel, de la conquête, de l’édification, de l’instruction des âmes. Et c’est bien un comble de voir la Révolution s’appliquer avec tant de soins à gagner les cerveaux, à obtenir l’adhésion des intelligences, pendant que les prétendus fidèles de la Vérité se donnent si peu de mal pour l’apprendre d’abord, eux-mêmes, pour la répandre ensuite. Fidèles beaucoup plus prompts à espérer en la force qu’en cette lutte de l’esprit. »
La Maçonnerie gouverne le monde ! Et pourtant : la voyez-vous manifester dans la rue ?...

Lourdes : le châtiment !
A l’occasion du pèlerinage des malades de Rome, du 21 au 27 octobre, une relique de Jean-Paul II a été proposée à la vénération des fidèles présents le mercredi 24 octobre ! Comment ne pas voir dans le torrent de boue qui submergea le sanctuaire, un signe de Notre-Dame, réprouvant dans ce lieu bénit du Ciel, un acte d’idolâtrie qui s’ajoute aux centaines de milliers de sacrilèges que sont, par exemple, les communions dans la main joyeusement distribuées à des braves gens aveuglés par leurs pasteurs, les « Notre Père » tentateurs?...
 

Le Courrier de Tychique
Correspondance à adresser à
M. Jean Marc Chabanon
168, Route du Grobon – 01400 – Châtillon-sur-Chalaronne
N° 432
 



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Oct 2012, 13:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com