Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Portrait de Monseigneur Williamson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bordelais
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 78
Localisation: BORDEAUX

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2012, 14:32    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

J'ai retrouvé dans mes archives ce portrait de Monseigneur Williamson, paru en janvier 2009, sur le Forum Catholique.
Pour ceux des lecteurs de notre cher Forum qui ne connaissent pas bien notre prélat, il constitue un portrait saisissant de celui que les tradis américains appellent affectueusement "Willy": 



Le Monde de Willy" 
Cosmogonie de Son Excellence Monseigneur Williamson.

Au plus fort des combats contre les hérésies modernistes et supra-conciliaires, perdus dans le No Man's Land des sanctions, des injures et des chapelles-garages des périphéries industrielles post-modernes, pendant toutes ces années de résistance de l'îlot FSSPX, Mgr Williamson, le plus atypique des évêques de cette société, a souvent été pour nous un motif de réconfort, d'humour et de profonde sympathie, en grande partie pour son aspect baroque assez inédit dans ce milieu. Pour le comprendre, il suffit de consulter les archives iconographiques, depuis les sacres. De ce constat initial nous ferons découler les motifs de cette adhésion collective, construite autour d'un physique, d'une posture, et enfin d 'un charisme inouï.

L'abbé Williamson, ce 30 juin 1988, est assis entre Alfonso de Galarreta, l'espagnol débonnaire aux accents mystiques, et le trés studieux abbé Tissier, avec sa physionomie d'ingénieur de Sup-aéro; plus loin trône le futur Mgr Fellay, visiblement ailleurs,vers un Ailleurs justement, qui est sans doute l'avenir de l'Eglise.
C'est vraiment ce jour-là, à ma connaissance, que les fidèles du monde entier découvrent ce physique incroyable d'acteur de peplum hollywoodien, sorte de Charlton Heston ensoutanné ou d'ancien nageur de combat du SAS, qui le distingue tant de ses confrères dans l'épiscopat. Ce n'est alors que le début d'une longue affection entre cet évêque hors normes et son clergé, ses fidèles.
Car on l'aime, ce Mgr "so british", qui rapidement cultive son image atypique: adorant s'habiller aux couleurs opposées de ses confrères, en noir quand il sont en violet et inversement, il est le seul à animer un blog, Dinoscopus, où ses admirateurs peuvent le contempler dans les temps forts de son ministère épiscopal planétaire; on les savoure, ces photos: Son Excellence a tellement de gueule,de prestance....même quand elle est la seule à oublier sa mozette comme à Lourdes en octobre dernier; curieux présage? Combien de prêtres m'ont dit que cette allure majestueusement épiscopale le faisait ressembler le plus, lui, à Mgr Lefebvre!

Richard Williamson, entre la rigueur suisse, la piété doloriste espagnole et la philosophie politique maurrassienne, c'est celui qui nous a fait croire, par sa seule existence, qu'une ligne baroque était possible dans la Frat.
Ce fantasme qui lui colle à la peau, il le doit, nous l'avons vu, à son apparence mais aussi, comme l'a justement dit Mgr Fellay, à ses origines. Mgr Williamson véhicule, à l'instar de tous les guides spirituels, un cosmos imaginaire; anglican converti, ancien étudiant d'Oxford, ancien enseignant aussi, il n'est pas loin du monde brumeux des légendes britanniques, il n'est pas loin des Hauts de Hurlevent ni de Harry Potter. Comme tous les mages, il sait mettre en scène ses particularités et tous les aléas servent son mythe: exilé à La Reja, c'est l'évêque lointain, au delà de la mer, qui a fui sa Vieille Europe natale pourrie de libéralisme pour lancer la Reconquête depuis le Nouveau Continent. Il maintient le lien avec nous par son blog et ses interviews, en nous disant de tenir bon, que le "gateau conciliaire" doit être jeté tout entier à la poubelle, malgré ses apparence sucrées. Lui seul, pendant toutes ces années, possède l'autorité loufoque pour dire, prétendre, défendre, condamner, ce qu'il dit, prétend, défend et condamne. Cette position en marge lui valent donc de nombreuses sympathies, des mutins de 2004 qu'il semble un instant soutenir, à certains séminaristes européens un peu originaux qui préfèrent étudier dans l'ambiance williamsonienne de La Reja que dans celle, réputée moins fantasque, des côteaux valaisans.

Monseigneur Williamson, en plus d'être un physique et une posture, c'est enfin un magnétisme -un charisme- qui le pousse vers une cosmogonie inquiétante et sulfureuse.On pourrait le comparer à François Baillard, personnage barrésien bien connu de la colline inspirée. Comme lui, il est persuadé d'être le fanal de la Vérité contre les Forces Obscures qui enténébrent le monde. Il est un apôtre de la fin des temps et des complots anti-humains, il est l'épigone du flambeau secret que l'on se transmet pour maintenir la fidélité aux armes de lumière. Les mabouls de VM ont beaucoup glosé sur ses armoiries en disant n'importe quoi, mais je crois tout de même, je ressens profondément que Mgr Williamson vit également dans le monde des symboles ésotériques de l'antique héraldisme; homme cultivé et lettré, chacun de ses actes dans le domaine symbolique possède une portée cachée.
Cette nature riche et fantasque pousse Mgr Williamson à une certaine perméabilité aux cercles occultes et à leurs thèses: millénarisme, choc des civilisations, conflagrations mondiales, affrontements sanglants des services secrets des grandes puissances...font partie de l'univers mental qu'il s'est fabriqué, ou que ses admirateurs l'ont aidé à fabriquer en lui.

Je n'insisterai donc, pas, au terme de ce panorama, sur la nature et les implications intellectuelles des dernières et malheureuses prises de position de celui que les tradis américains nomment affectueusement "Willie", à part pour dire ma conviction que si ces déclarations sont éminemment condamnables et destructrices (et leur récent maintien consternant), Mgr Williamson lui-même, en son for intérieur et dans la vérité de son coeur en est partiellement innocent, victime de cette personnalité borderline dans laquelle peu à peu il s'est laissé emprisonner...pour exister?
En réalité, la figure assez mediumnique de Mgr Williamson s'est inversée dans un sens plutôt inquiétant: pendant vingt ans, il s'est attiré une foule de profondes sympathies, laissant à la marge certaines animosités contre ses argumentations vestimentaires féminines outre-Atlantique. Aujourd'hui, l'immense majorité repousse ses prises de position alors qu'une frange de frappadingues ne manquera pas de le soutenir. Hélas, pour le suborner et le perdre à la fin.

Vous l'aurez compris, c'est la profonde admiration que j'ai pour cet extraordinaire prélat qui me rend aujourd'hui trés en colère contre lui et aussi intensément triste et inquiet.
Les condamnations de Mgr Fellay et de l'abbé de Cacqueray sont nécessaires, justes et opportunes. Mais je crains, si les sanctions devaient se concrétiser contre Mgr Williamson, qu'elles servent d'acte fondateur d'une croisade dérisoire et groupusculaire, d'une aile d'agités du bocal, d'apôtres de l'enfermement mental et du complot permanent et omnidirectionnel, dont cet évêque, comme j'ai essayé de le montrer, pourrait être plus que tenté de prendre le crépusculaire leadership, ce qu'à Dieu ne plaise.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Oct 2012, 14:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2012, 15:37    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

Cher Bordelais, je me souviens très bien de ce portrait haut en couleurs brossé par Don Saluste sur le Forum Catholique. Je l'avais archivé. Je ne connaissais pas bien encore Mgr Williamson, mais je n'avais pas la moindre envie d'hurler avec les loups. Dommage que Don Saluste se fasse un peu loup en s'infiltrant à regret dans la horde, sur la fin du portrait.

Bordelais a écrit:
 Mais je crains, si les sanctions devaient se concrétiser contre Mgr Williamson, qu'elles servent d'acte fondateur d'une croisade dérisoire et groupusculaire, d'une aile d'agités du bocal, d'apôtres de l'enfermement mental et du complot permanent et omnidirectionnel, dont cet évêque, comme j'ai essayé de le montrer, pourrait être plus que tenté de prendre le crépusculaire leadership, ce qu'à Dieu ne plaise.
Il n'y a aucun risque de ce type avec Mgr Williamson. La lucidité de sa lettre ouverte à Mgr Fellay le démontre amplement.
Pour Mgr Williamson la vérité prime sur toutes les conventions, dut-il aller jusqu'au martyre. C'est en cela qu'il diffère de tous nos libéraux qui sont prêts à toutes les compromissions pour plaire au monde. C'est son héroïsme, sa caution à la vérité.
La vérité dont Mgr Lefebvre disait:

 
Citation:
"la vérité se définit comme l'adéquation de
I’intelligence avec la chose. La vérité, c'est cette qualité de la pensée, d'être d'accord avec la chose, avec ce qui est. Ce n'est pas l'intelligence qui crée les choses, ce sont les choses qui s'imposent à l'intelligence, telles qu'elles sont. Par conséquent la vérité de ce qu'on affirme dépend de ce qui est, elle est quelque chose d'objectif ; et celui qui cherche le vrai doit renoncer à soi, renoncer à une construction de son esprit, renoncer à inventer la vérité.

Au contraire, dans le subjectivisme, c'est la raison qui construit la vérité : nous avons la soumission de l'objet au sujet !" (Ils l'ont découronné - Page 6)

Voilà ce qui est le combat de Mgr Williamson. Sans doute le scandale suite aux confidences que Mgr Williamson avait eu la maladresse de faire à des journalistes recommandés à lui par Mgr Fellay, n'était-il pas encore analysé sur le moment, et Don Saluste a des excuses, de n'avoir pas saisi la fidélité sans faille de Mgr Williamson à la vérité.

Malgré cela, quel beau portrait, et quelle plume, Don Saluste!


Revenir en haut
Pie
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 50

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2012, 17:02    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

Mgr Williamson dont l'auteur des lignes ci-dessus veut faire un étrange personnage entre le dandy british à la Oscar Wilde et le complotiste proche des ésotériques nous paraît bien plus simple, plus un : c'est un pélat britannique donc avec un esprit britannique bien différent de l'esprit français. En Grande-Bretagne on parle de tout. C'est un prélat vrai, qui parle vrai, qui dit ce qu'il pense car un prélat doit pourvoir évoquer et parler de tous les problèmes qui touchent une société sans tabous et sans respect humain. Combien de clercs, d'évèques ont été savants, lettrés, physiciens, architectes, peintres, historiens...En quoi aujourd'hui ne pourraient-ils pas s'intéresser à toutes ces questions et ces disciplines ! Ou alors y aurait-il une discipline et une seule sur laquelle un prélat et quiconque d'ailleurs ne peuvent avoir une opinion différente parce que la pensée unique en a decidé ainsi ? L'auteur des lignes ci-dessus reproche à Mgr Williamson  "la nature et les implications intellectuelles des dernières et malheureuses prises de position de celui que les tradis américains nomment affectueusement "Willie". Je pose la question : si Mgr avait parlé dans le sens de la pensée dominante et globale d'aujourd'hui lui aurait-on reproché de parler d'un sujet qui ne regarde pas soi-disant les évêques catholiques ? Le Tradiland aurait-il été aussi furieux contre lui ?Aurait-on parlé "de la nature et des implications intellectuelles des dernières et malheureuses prises de position ?" ...

Mgr Williamson est lui-même et reste lui-même : un prélat catholique britannique qui défend la Tradition immuable de l'Eglise et qui se préoccupe des questions qui touchent et transforment la Société. Il est certainement atypique dans le monde global d'aujourd'hui mais non pas parce qu'il est fantasque ou baroque :  il est atypique parce qu'il ose penser différemment que la majorité et malheureusement que la majorité du Tradiland français aussi !il est atypique parce que tout vrai évêque qu'il soit il vit dans une vraie mansarde à Londres depuis 3 ans,  il est atypique parce que sa catholicité va jusqu'au bout, il est atypique parce qu'il reste lui-même avec son humour et ses originalités, son esprit hors du commun et si humble en même temps, il est atypique parce que courageusement il ne courbe pas la tête devant la pensée unique qui tue tout sur son passage ! Il est atypique dans la Tradition parce que celle-ci est de plus en plus touchée par le libéralisme, le modernime, les mondanités, la piété sans la colonne vertébrale de la doctrine ! Il est atypique parce qu'il n'a pas peur dans un monde qui opprime et donc fabrique des peureux ! Il est atypique parce qu'il ne veut pas paraître mais être vrai !

Il est atypique parce qu'il dit la Vérité et toute la Vérité sans compromissions, ni affaiblissement, ni affadissement ! Vous l'aurez compris, nous avons une profonde admiration pour cet extraordinaire prélat à qui nous devons beaucoup de gratitude de ne pas nous abandonner et de nous enseigner la Doctrine  "en nous disant de tenir bon, que le "gateau conciliaire" doit être jeté tout entier à la poubelle, malgré ses apparence sucrées."


Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2012, 20:35    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

Portrait d'ombres et de lumières. Qui date de 2009, du moment où le scandale avait éclaté. On sent son ancien élèvre déchiré pour lui, ne sachant trop comment aborder le problème. Ne sachant trop comment rendre le scandale acceptable.
On sent qu'il est en colère, non des paroles de Mgr Williamson qu'il savourait avec délice sur son banc du séminaire à la Reja, mais il est en colère qu'il se soit fait piéger et qu'elles aient été rendues publiques.


J'aimerais bien savoir ce que pense Don Saluste trois ans plus tard, maintenant que Mgr Fellay a sacrifié son ancien professeur aux maîtres de l'Eglise conciliaire qu'il a fait siens.


J'aimerais savoir ce qu'il pense de Mgr Williamson, de sa lettre ouverte à Mgr Fellay et ce qu'il pense de Mgr Fellay aujourd'hui, qui, en 1988 était "visiblement ailleurs, vers un Ailleurs justement, qui est sans doute l'avenir de l'Eglise."


Que pense-t-il de l'"A"illeurs que nous a fabriqué Mgr Fellay? Que pense-t-il de l'avenir de l'Eglise que nous propose Mgr Fellay? Maintenant qu'il a trahi son fondateur et sacrifié sur l'autel du prince de ce monde Mgr Williamson?


Don Saluste est-il réfractaire ou bien est-il déjà rallié?
N'a-t-il retenu des cours de Mgr Williamson que les apparences ou bien aussi les enseignements?


Le drame de la félonie que nous traversons se situe dans la réponse à ces questions.


Revenir en haut
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2012, 22:16    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

J’aime les belles plumes, celle-ci a du talent, mais elle trace un portrait inexact de Mgr Williamson


Ce qui est frappant avec Mgr Williamson, c’est son goût de la transparence et de la vérité. Alors que ce portrait fait croire tout le contraire. Comme quelqu’un qui jouerait un rôle. Il nimbe Mgr Williamson de mystère et même d’ésotérisme ce qui est l'inverse. 
C'est vrai aussi que depuis 2009, la souffrance de l’isolement de ces trois dernières années ont du beaucoup le changer. L'abandon et même la trahison aussi de ceux qu'il devait croire ses frères. J’ai du mal à comprendre autant de dureté de coeur de la part de Mgr Fellay. Un enfant qui aurait été puni durant 3 ans d’affilé cela serait de la maltraitance. Comment peut-on l’imaginer pour un homme de cet âge par son ancien élève? Jusqu’à le priver d’assistance à ses messes??? Jusqu'à sans cesse l'humilier. Faire courir des bruits de maladie mentale... C'est ignoble!


Il faut avoir une pierre à la place du coeur! Et le harceler sans cesse pour qu’il cesse d’envoyer ses messages alors qu’il a déjà fermé son site Dinoscopus qui était tellement intéressant! Qu’il ait supporter cela alors que rien ne l’y obligeait relève de l’héroïsme. Ce doit être un soulagement pour lui de retrouver sa liberté même s’il ne sait peut-être pas encore trop comment l’utiliser à bon escient.


S'il n'y avait rien d'autre, tant de méchanceté m'enlèverait toute confiance en Mgr Fellay . On ne peut pas être un homme d'Eglise digne de ce nom sans la charité. 


(Définition du surnaturalisme : tendance à absorber systématiquement l’ordre naturel dans l’ordre surnaturel. Référence


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 2 Nov 2012, 13:49    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

Ce portrait de Mgr Williamson est faux, très élégamment raconté mais faux. Quand on lit ses kyrie, la première chose qui frappe est la vérité, le jugement est juste, on sent un esprit clair, une vue exacte de l'évènement, une idée élevée de la foi catholique, une grande droiture d'esprit. Son humour très britannique met du sel à tout ce qu'il écrit. C'est quelqu'un de cultivé , c'est un érudit! Il ne donne pas du tout l'impression d'"perméable aux cercles occultes" quand à ses prises de position sur la question juive, n'oublions pas que si Mgr Lefebvre avait vécu il y aurait eu procès (la licra? )

Revenir en haut
christianus


Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 4

MessagePosté le: Ven 2 Nov 2012, 14:23    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson Répondre en citant

prions pour que malgré cette exclusion, les deux autres bons évêques restent unis à lui et fidèles à la lutte intransigeante contre contre le néomoderniste romain qui tente de s'infiltrer dans nos rangs

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:10    Sujet du message: Portrait de Monseigneur Williamson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com