Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Administrateur
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 52

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 18:20    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012 Répondre en citant



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 18:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 19:02    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012 Répondre en citant

"2331
p.1 Ceux qui refusent obstinément d'obéir au Souverain pontife ou à leur propre Ordinaire, qui leur intime légitimement un ordre ou une défense, doivent être punis proportionnellement à la gravité de leur faute, sans même que les censures soient exclues."

L'ordre de Mgr F à Mgr W était il légitime ?


Dernière édition par EA le Dim 1 Juil 2012, 19:45; édité 1 fois
Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 19:27    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012 Répondre en citant

Ce qui est quand même marrant dans cette affaire, c’est que la FSSPX n’a plus depuis longtemps aucune existence canonique. Parler de Droit canon en ce qui la concerne, c’est un peu comme parler de corde dans la maison d’un pendu, non ?

M.


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 19:42    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012 Répondre en citant

Martin a écrit:

Ce qui est quand même marrant dans cette affaire, c’est que la FSSPX n’a plus depuis longtemps aucune existence canonique. Parler de Droit canon en ce qui la concerne, c’est un peu comme parler de corde dans la maison d’un pendu, non ?

M.

Je crois que les statuts de la FSSPX renvoient au codex de 1983 pour tout ce qui n'est pas purement statutaire.


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 20:25    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012 Répondre en citant

EA a écrit:
Martin a écrit:
Ce qui est quand même marrant dans cette affaire, c’est que la FSSPX n’a plus depuis longtemps aucune existence canonique. Parler de Droit canon en ce qui la concerne, c’est un peu comme parler de corde dans la maison d’un pendu, non ?
M.


Je crois que les statuts de la FSSPX renvoient au codex de 1983 pour tout ce qui n'est pas purement statutaire.


D’accord, EA, mais tout repose sur du sable : la fraternité n’a aucune existence légale et ses évêques aucune juridiction (Mgr Lefebvre a d’ailleurs fait le nécessaire pour éviter de leur en donner ne serait-ce que l’apparence, et je pense qu’il a eu raison).

Il y a bien une législation interne, si c’est cela que vous voulez souligner. Mais les opposants à Mgr Fellay pourront toujours faire observer qu’étant en conflit avec Rome pour des raisons doctrinales, ils ne bénéficient d’aucun recours au pape face aux décisions de leur supérieur qui semble s’opposer aux dernières volontés du fondateur.

Remarquez, cela vaut aussi pour les petites communautés autonomes, sédévacantistes et autres. Impossible pour les prêtres desservant ces chapelles d’invoquer en leur faveur les droits normalement reconnus à un curé.

Il est délicat d’appliquer, en pleine crise de foi et d’autorité, des lois ecclésiastiques prévues pour un régime normal. Et j’imagine que c’est l’une des raisons qui doit pousser Mgr Fellay à souhaiter régulariser sa situation et celle de la FSSPX...

M.


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 20:36    Sujet du message: A Martin. A propos de satuts canoniques et de Droit canonique pour la FSSPX. Porriez-vous m'expliquer? Répondre en citant

Martin a écrit:
Ce qui est quand même marrant dans cette affaire, c’est que la FSSPX n’a plus depuis longtemps aucune existence canonique. Parler de Droit canon en ce qui la concerne, c’est un peu comme parler de corde dans la maison d’un pendu, non ?M.



Oui, cher Martin, ce n'est pas la première fois que votre argument est évoqué au sujet de la FSSPX qui effectivement n'a pas de statuts canoniques.
Mais la FSSPX est dans l'Eglise, celle de toujours, du fait d'un cas grave de nécessité. C'est d'ailleurs parce qu'elle veut rester fidèle à la vraie Tradition de la vraie Eglise qu'elle n'a pas eu de la part de la hiérarchie conciliaire des statuts.

Il me semblait normal en poussant la logique, qu'elle fasse donc comme si elle avait ses satuts par suppléance, puisque l'autorité est absente du fait de la défaillance du pape. C'est ce que j'avais compris des explications de Mgr Lefebvre dans son sermon des sacres.

Ce n'est certes pas pour défendre les arguments pitoyables de Mgr Fellay dans ces cas précis, mais je m'interroge sur cette histoire d'absence de statuts canoniques car impossibilité materielle du fait du vide de l'autorité. En d'autres termes: présence physique, mais qui a perdu son autorité. Donc l'Eglise (la vraie) supplée au statut, et Elle supplée aussi à l'impossiblité de statuts canoniques. Si l'Eglise supplée pour les statuts, pourquoi ne supplérait-Elle pas pour le Droit canon? 

De ce fait également les vieux prêtres qui, comme le père Avril dans les Hautes-Alpes, n'ont pas de paroisse reconnue par un évêque diocésain, ne devraient plus se réferrer pour rien au Droit canon et dans ce cas ils errigeraient leurs propres statuts... Je ne comprends pas. Où la FSSPX est légitime du fait de son cas de nécessité et dans ce cas, elle se réfère aussi au Droit canon.

Bref, le pape est le Pape, mais il a perdu l'autorité du fait qu'il erre gravement... C'est là-dessus que se fonde le droit de la FSSPX à exister au sein de l'Eglise de toujours... Enfin, c'est ce que j'ai compris.

Si je me trompe (ce qui ne m'étonnerait pas) pourriez-vous m'expliquer? Il faut quand même bien que la FSSPX dépendent des lois de l'Eglise?


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012, 22:04    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012 Répondre en citant

 

Je dirais, pour faire court, qu’il ne faut pas bousculer les lois ecclésiastiques pour rien (par exemple, le jeûne eucharistique) mais tenir compte tout de même de la situation exceptionnelle où nous vivons et s’affranchir de certaines de ces lois en cas d’impérieuse nécessité. Attention, j’ai bien dit : des lois ecclésiastiques (en gros, le droit canon) mais en aucun cas des lois divines bien entendu. 

Simplement reconnaître les faits : nous sommes tous autant que nous sommes dans l’illégalité. Invoquer le droit canon contre Mgr Williamson, Pierre, Paul ou Jacques, ça n’a plus aucune espèce de signification.

Vous avez autour de l’abbé Zins un certain nombre de sédévacantistes assez excités, surtout au Canada, qui ne jurent que par le droit canon (Gentiloup, EA et Tigre B savent très bien de qui je veux parler) : le droit canon interdit au prêtre de prêcher s’il n’est pas incardiné, il lui interdit de confesser sauf en cas de danger de mort, de célébrer la messe devant des fidèles, etc. Bref, on attend les cosaques et le Saint-Esprit, comme dirait Léon Bloy, et dans l’intervalle, on se contente de prier (et de critiquer tout le monde...) ! 

Cependant, il y a un principe bien connu des canonistes : “une loi cesse d’obliger si elle est devenue nuisible ou déraisonnable, ou du moins inutile pour l’ensemble de la communauté” (Jombart, Memento de Droit canon, 1958, p. 15). En ce sens-là, oui, l’Église supplée. La FSSPX peut donc avoir ses statuts, des religieux peuvent vivre en communauté, mais toujours en tenant compte de la situation très spéciale où nous vivons. Inutile de faire “comme si” : de faire passer ces statuts pour le droit approuvé par l’Église, des vœux privés pour des vœux solennels devant l’Église, ou le prêtre desservant une chapelle pour un curé...

Comme l’aurait sans doute dit saint Athanase s’il avait vécu parmi nous : les modernistes ont les églises, et nous avons la foi. L’idéal serait d’avoir les deux, bien sûr, mais à tout prendre, vous en conviendrez, le plus important (et de très loin) c’est la foi...

M.


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Lun 2 Juil 2012, 15:29    Sujet du message: Merci, cher Martin, pour la limpidité de votre réponse! Répondre en citant

Merci, cher Martin, pour la limpidité de votre réponse.

Martin a écrit:
 

Je dirais, pour faire court, qu’il ne faut pas bousculer les lois ecclésiastiques pour rien (par exemple, le jeûne eucharistique) mais tenir compte tout de même de la situation exceptionnelle où nous vivons et s’affranchir de certaines de ces lois en cas d’impérieuse nécessité. Attention, j’ai bien dit : des lois ecclésiastiques (en gros, le droit canon) mais en aucun cas des lois divines bien entendu. 

Simplement reconnaître les faits : nous sommes tous autant que nous sommes dans l’illégalité. Invoquer le droit canon contre Mgr Williamson, Pierre, Paul ou Jacques, ça n’a plus aucune espèce de signification.

(...)

Cependant, il y a un principe bien connu des canonistes : “une loi cesse d’obliger si elle est devenue nuisible ou déraisonnable, ou du moins inutile pour l’ensemble de la communauté” (Jombart, Memento de Droit canon, 1958, p. 15). En ce sens-là, oui, l’Église supplée. La FSSPX peut donc avoir ses statuts, des religieux peuvent vivre en communauté, mais toujours en tenant compte de la situation très spéciale où nous vivons. Inutile de faire “comme si” : de faire passer ces statuts pour le droit approuvé par l’Église, des vœux privés pour des vœux solennels devant l’Église, ou le prêtre desservant une chapelle pour un curé...

Comme l’aurait sans doute dit saint Athanase s’il avait vécu parmi nous : les modernistes ont les églises, et nous avons la foi. L’idéal serait d’avoir les deux, bien sûr, mais à tout prendre, vous en conviendrez, le plus important (et de très loin) c’est la foi...

M.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:02    Sujet du message: CIRCULAIRE DE MENZINGEN AUX SUPERIEURS DE DISTRICTS - 25 JUIN 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com