Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
La Commision Ecclesia Dei fait le point sur la route du ralliement - 27 oct. 2012

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> LA FSSPX VUE DU VATICAN
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 5 Nov 2012, 03:34    Sujet du message: La Commision Ecclesia Dei fait le point sur la route du ralliement - 27 oct. 2012 Répondre en citant

Posté le: Sam 27 Oct - 14:02    Sujet du message: La Commision Ecclesia Dei fait le point sur la route du ralliement - 27 oct. 2012


samedi 27 octobre 2012 http://www.visnews-fr.blogspot.fr/2012/10/declaration-de-la-commission-eccl…
 
Citation:
DECLARATION DE LA COMMISSION "ECCLESIA DEI"

Cité du Vatican, 27 octobre 2012 (VIS).
La Commission pontificale Ecclesia Dei annonce aujourd'hui que,
 
Citation:
"dans sa dernière correspondance (6 septembre 2012), la Fraternité sacerdotale St.Pie X a fait savoir qu’elle avait besoin d’un temps supplémentaire de réflexion et d’étude pour préparer sa réponse aux dernières propositions du Saint-Siège. Les discussions en cours font suite à trois années de colloques doctrinaux et théologiques, qui ont vu une commission mixte se réunir à huit reprises pour étudier et débattre de questions controversées quant à l’interprétation de certains documents du concile Vatican II. Ces colloques conclus, il a été possible de passer à une phase de discussion plus directement orientée vers une réconciliation fortement souhaitée de la Fraternité avec le Siège apostolique. D’autres étapes déterminantes du processus de réintégration progressive ont été franchies par le Saint-Siège, en 2007, avec l’extension à toute l’Eglise de la forme extraordinaire du rite romain par le Motu Proprio Summorum Pontificum et, en 2009, avec la levée des excommunications. Sur ce chemin ardu, un point important a été atteint le 13 juin 2012, quand la Commission pontificale a présenté à la Fraternité une déclaration doctrinale accompagnée d’une proposition de régularisation canonique de son statut dans l’Eglise catholique. Aujourd’hui, le Saint-Siège attend la réponse officielle des supérieurs de la Fraternité à ces deux documents. Après trente ans de séparation, il est compréhensible qu’il faille du temps pour assimiler la substance des développements récents. Puisque le Saint-Père cherche à favoriser et préserver l’unité de l’Eglise en réalisant une réconciliation depuis longtemps espérée de la Fraternité sacerdotale St.Pie X avec le Successeur de Pierre...il faut faire preuve de patience, de sérénité, de persévérance et de confiance".






SOURCE: VATICAN INFORMATION SERVICE

Publié également sur TRADINEWS

Publié VIS Archive 01 - 27 10 2012


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Nov 2012, 03:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 5 Nov 2012, 03:52    Sujet du message: La Commision Ecclesia Dei fait le point sur la route du ralliement - 27 oct. 2012 Répondre en citant

Posté le: Mer 31 Oct - 23:21    Sujet du message: "Fellay aurait demandé à quelques prêtres de ne pas suivre Williamson en leur donnant des garanties"


Selon A.Tornielli aujourd'hui: la partie reste ouverte par CMdelaRocca 2012-10-31 11:26:30


http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=649204


Lefebvriens, la partie est ouverte.


C'est le titre d'un article d'Andrea Tornielli publié aujourd'hui sur Sagri Palazzi (traduction perso):

Le communiqué par lequel, ces derniers jours, la Commission Pontificale Ecclesia Dei a annoncé que la Fraternité Saint Pie X a demandé du temps pour envoyer sa réponse au Saint Siège tend à indiquer que Rome n'a pas de hâte. Et cela d'autant plus qu'au Vatican l'on se rend compte du travail interne à la Fraternité, qui a conduit aussi à la houleuse expulsion de l'évêque Richard Williamson.
Nonobstant les déclarations publiques négatives - il suffit de penser aux conférences et discours des évêques lefebvriens Tissier de Mallerais et de Gallareta (sic)- comme même à certains accents contenus dans l'interview du nouveau préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Gerhard Müller (peu tendre dans le passé avec la Fraternité Saint Pie X, âprement critiqué des lefebvriens qui lui ont contesté quelques affirmations contenues dans ses écrits théologiques), la délicate partie n'est donc pas encore close.
Il y a beaucoup d'attente quant au rôle que pourra jouer l'archevêque dominicain Augustine di Noia, nommé par Benoit XVI vice-président d'Ecclesia Dei. Mais demeurent aussi des difficultés, comme on peut le percevoir du communiqué sur Williamson (sic) diffusé par le District italien de la Fraternité Saint-Pie X, qu'il vaut la peine de reporter en entier:

-"A l'occasion de la douloureuse exclusion de Mgr Williamson de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, le District italien souligne que cela est justifié par des motifs purement disciplinaires, qui duraient depuis plusieurs années. Vouloir relier ce triste évènement à une volonté de rupture doctrinale face à « l’église conciliaire »*** est purement arbitraire, calomnieux et injustifiable à la lumière des déclarations du dernier Chapitre Général et des récents évènements, comme ainsi le futur le démontrera de manière irrévocable."-

Cette référence à une "rupture doctrinale" face à « l’église conciliaire » (mais Eglise ne s'écrit donc pas avec une majuscule ?) nous frappe, quasi à mettre en avant le fait que le fossé entre Rome et Econe est demeuré inchangé et très large. Du reste, selon quelques indiscrétions provenant de l’intérieur de la Fraternité, le même supérieur Bernard Fellay aurait demandé à quelques prêtres de ne pas suivre Williamson en leur donnant des garanties sur le fait que l'accord avec le Saint Siège n'aurait pas lieu. Mais si l'indiscrétion était avérée et confirmée, on ne comprend pas pourquoi demander encore du temps lorsque l'on a décidé de répondre négativement et donc de ne pouvoir signer le préambule doctrinal. Il y a donc besoin de temps encore pour comprendre ce qu'il adviendra du délicat dossier qui tient particulièrement à cœur à Benoit XVI.
Quant au destin de Williamson, l'évêque, qui aujourd'hui vit dans une "mansarde" (c'est lui-même qui le raconte dans la lettre qu'il a envoyé à Fellay) à Londres, c'est difficilement qu'il deviendra le leader d'un nouveau groupe plus extrémiste.


*** (si quelqu'un trouve une meilleure traduction: dans le texte "ad una volontà di cedimento dottrinale nei confronti della “chiesa conciliare”" )
le lien à l'article en italien  

Transmis également par Tradinews


(Cet article reprend la déclaration de la Commission Ecclesia Dei - NDGL)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:09    Sujet du message: La Commision Ecclesia Dei fait le point sur la route du ralliement - 27 oct. 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> LA FSSPX VUE DU VATICAN Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com