Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Qui dirige la FSSPX ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mane nobiscum Domine
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2012
Messages: 37

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 10:39    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Qui est le commandant du navire FSSPX ?

Revenons sur le site d’Allemagne qui n’a jamais caché son ardeur à prôner la conclusion d’accords avec Rome en vue d’une reconnaissance canonique. Un texte, en particulier, retient notre attention : celui de l’interview de l’Abbé Schmidberger par le Journal Die Welt publiée sur internet. Nous laissons le lecteur germaniste ou germanisant se reporter à l’original allemand sur internethttp://www.welt.de/print/die_welt/politik/article13865219/Gott-laes…

Nous donnons ci-après la traduction d’un passage qui nous a paru particulièrement important et nous le ferons suivre d’un bref commentaire.

Extrait de l’interview de l’abbé Schmidberger par le journal die Welt en date du 13/02.12



 
Citation:
Welt Online: Le pape, il y a trois ans, a risqué sa bonne réputation et l'unité de l'Église pour aboutir à la réconciliation avec la Fraternité saint Pie X. De son côté, qu’est-ce que la Fraternité met à contribution pour se réconcilier avec le Pape et avec l’Eglise ? [1]
Abbé Franz Schmidberger : En cas de reconnaissance canonique, la fraternité apportera à l'Eglise un gros potentiel, une grande force de foi.Je ne vois pas beaucoup de communautés religieuses dont les convictions reflètent cette unité parfaite entre le dogme, la spiritualité et la liturgie et qui en vivent. Nous apportons avec nous un grand trésor : celui d’avoir, dès le départ, célébré exclusivement l’antique et splendide liturgie, dans tout son éclat de foi et de sainteté.[2]
En outre, la Fraternité saint Pie X sera, pour le pape, d’un grand secours
 pour contrer partout en Europe des forces centrifuges, porteuses de schismes larvés-regardez par exemple l’Autriche. Récemment, un archevêque Allemand m'a dit qu’on s’attendait, également en Allemagne, à ce que des communautés entières se séparent de l’Eglise.[3] 
Welt on line : Là n’était pas ma question. J’ai fait mention de ce que le Pape avait risqué pour la réconciliation. Encore une fois, je voudrais savoir ce que vous, vous êtes prêt à mettre en jeu ?[4] 
Abbé Franz Schmidberger : nous renoncerons à la relative liberté, avec laquelle nous avons jusqu’ici développé notre œuvre dans le monde, et nous la remettrons dans les mains du pape. En fait, il ne s’agit pas d’un accord diplomatique, mais du bien de l'Eglise et du salut des âmes. Pour l'Église, ce n'est pas la Fraternité saint Pie X qui pose problème ; ce sont les théologiens modernistes et l'effondrement progressif de la vie de l'Eglise depuis le Concile.[5]


Commentaire

Le premier passage que nous avons souligné prête le flanc à la critique, car plus d’un trouveront sa formulation quelque peu pharisaïque : « Je ne vois pas beaucoup de communautés … » Il eut mieux valu mentionner la grâce de Dieu ; c’eut été plus exact. Quant à l’affirmation : « La fraternité sera d’un grand secours pour le pape » ce ne peut être qu’une fiction délirante, car rien n’indique que le Pape veuille se faire aider pour redresser la barre. L’expérience passée incite plutôt à penser que l’intention du pape est de mettre ceux qui se réconcilient avec la Rome moderniste au diapason du modernisme. L’Abbé Schmidberger nous ressert ici la chanson des années soixante et soixante-dix : « le Pape est bon, mais son entourage est corrompu.
Enfin, nous restons bouche bée devant l’aveu que le journaliste arrive à arracher à l’Abbé Schmidberger : nous renoncerons à la relative liberté, avec laquelle nous avons jusqu’ici développé notre œuvre dans le monde, et nous la remettrons dans les mains du pape.

L’Abbé Franz Schmidberger s’exprime devant la presse comme si la décision de remettre la liberté de la FSSPX dans les mains du saint Père était connue de lui et dépendait de lui. Or, n’est-ce pas préjuger des négociations que d’affirmer : « nous remettrons notre liberté dans les mains du pape ». A tout le moins, n’est-ce pas une indication précieuse fournie gratuitement au Vatican que de s’exprimer ainsi ? Or, après avoir remis la liberté de la Fraternité aux mains du Pape, de quelle liberté la FSSPX pourrait-elle encore user pour ouvrir des écoles, fonder de nouveaux prieurés, voire organiser un pèlerinage ? En cas d’opposition de la part d’évêques, que devra faire la Fraternité, sachant que Benoît XVI était au Concile le plus intransigeant défenseur de la collégialité ? (Cf. Vatican II L’Eglise à la croisée des chemins, article : Joseph Ratzinger au concile, Tome I, Edition de MJCF, pp. 230-231). Passer outre ? Pour se faire rappeler à l’ordre et publiquement désavouer ? Improbable.

Quel est le vrai pilote du navire FSSPX ?

Réveillons-nous. ! Posons–nous la question : Qui dirige la Fraternité ? Quelques-uns penseront : Question saugrenue ! Et pourtant …
Dans tout l’article du journal die Welt, Mgr Fellay n’est mentionné qu’une seule fois ! Or, ne s’agit-il pas dans ce texte de l’état des tractations de la Fraternité avec Rome ? Voici la seule phrase où L’Abbé Schmidberger mentionne son supérieur :

Abbé Franz Schmidberger : Le 14 septembre 2011 le Cardinal Levada a transmis à Mgr Fellay, notre supérieur général, un préambule doctrinal» dont l’acceptation constituerait la condition préalable à l’obtention d’une reconnaissance canonique la FSSPX. Nous avons discuté le document romain en détail. Nous sommes arrivés à la conclusion, qu’en l’état, ce texte n’était pas acceptable.
Pour ma part, je n’ai pas entendu que les supérieurs de districts aient été consultés. Peut-être l’ont-ils été ? Mais l’Abbé Schmidberger n’en fait nulle mention. Il raconte le fait comme si lui, et seulement lui, avait été appelé à discuter et à donner son avis. Il continue même en précisant :
"J’ai finalement porté moi-même à Rome le 1er décembre la réponse du supérieur général, qui, sur la demande du Vatican, l’a encore précisée"[6].
A l’évidence, le supérieur du district d’Allemagne s’exprime publiquement comme s'il était la Fraternité à lui tout seul. Aucun supérieur de district n’en fait autant. En revanche, Mgr Fellay a passé son temps à nous rappeler dans ses conférences ou dans ses sermons qu’il ne savait rien, qu’il ne pouvait rien dire. Curieux, non ? C’est pourquoi poser la question : « Qui dirige la Fraternité ? » n’est pas si saugrenu.
Céline Muhgot  

  
http://www.icres.pro/article-qui-est-le-commandant-du-navire-fsspx-109940328.html
  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 10:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 14:11    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Mane nobiscum Domine a écrit:
Qui est le commandant du navire FSSPX ?

(...)
A l’évidence, le supérieur du district d’Allemagne s’exprime publiquement comme s'il était la Fraternité à lui tout seul. Aucun supérieur de district n’en fait autant. En revanche, Mgr Fellay a passé son temps à nous rappeler dans ses conférences ou dans ses sermons qu’il ne savait rien, qu’il ne pouvait rien dire. Curieux, non ? C’est pourquoi poser la question : « Qui dirige la Fraternité ? » n’est pas si saugrenu.

Céline Muhgot  
 
  
 
http://www.icres.pro/article-qui-est-le-commandant-du-navire-fsspx-109940328.html
  
 

Céline Muhgot pose effectivement une excellente question Okay  que d'aucuns se sont également posés lors de la plus récente interview de l'abbé Schmidberger à Pius.info.
Il n'y a également qu'à lire l'article de Pierre Labat dans Rivarol, qui fait un analyse de l'entourage et des influences de Mgr Fellay. Il se dit que Pierre Labat n'est qu'un pseudo derrière lequel se cacherait  une grand spécialiste du mondialisme.


Ceci dit sans ôter à Mgr Fellay ses responsabilités qu'il doit ou devrait assumer.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 15:38    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Qui dirige la FSSPX? c'est Herr General, le Général du Supérieur Général Mr. Green

Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 16:08    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

En fin de semaine, si je prends le temps Mr. Green , je ferai la traduction dans la langue de Bossuet d'un petit dossier très intéressant sur la FSSPX en Allemagne et en Autriche... comme l'abbé Chazal disait dans un de ses derniers sermons... si l'on veut connaître ce qui se passera dans la FSSPX, nous n'avons qu'à regarder le district d'Allemagne. Ça démontrera à plusieurs Français, que la "partie" est beaucoup plus grande que seulement une question ralliement ou non et à quelles conditions avec la Rome apostate...
À suivre Okay


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 21:01    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Mgr Fellay : homélie du 1er novembre (Tradi News) Si quelqu'un pouvait disséquer le texte, c'est trop long pour mes yeux d'astigmate, hypermétrope... Merci

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 22:19    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Peut-être un prêtre d'antiModernisme.info, fera-t-il la critique de ce sermon de Mgr Fellay?

Mais en attendant, chère Alix, une chose est certaine, tout au long de son sermon, pas une seule fois Mgr Fellay ne met comme préalable à un accord, un accord sur la foi.

Donc toutes les ouvertures lui sont permises!

POINT final.


 
  

Que dire de plus?

Pour vous je vais en rajouter un peu, histoire de faire bon poids!

Il pinaille tout le long sur le fait que des gens proches du Pape, à Rome, l'auraient trompés. Il pinaille, pour savoir si oui ou non ces gens-là sont sincères et jusqu'où ils sont prêts à aller.

Il reconnaît qu'il a failli embarquer la FSSPX dans l'aventure sur la foi de documents officieux tout en signant des documents officiels qui disent le contraire des officieux.

D'autres que lui seraient soignés pour cela!


Il répète que le Pape veut sincèrement que la FSSPX soit réintégrée...

Bref, il est clair qu'il pinaille.

Il ne fait d'ailleurs pas que pinailler, il réécrit aussi l'histoire.

Il prétend que les conditions du Pape sont inacceptables. Or ces conditions, il les avait en grande partie déjà acceptées en signant le préambule doctrinale que le Pape a rejeté le 13 juin.

Parce que c'est le Pape qui a rejeté la signature de Mgr Fellay et ce n'est pas Mgr Fellay qui a rejeté quoi que ce soit.

Pour le moment ce qui est certain c'est qu'il a satisfait deux des conditions de la CDF concernant les trois évêques:

  • l'un a été renvoyé: Mgr Williamson
  • L'autre a été retourné: Mgr de Galaretta
  • Il ne reste plus que le troisième qui pour l'instant se tient sur ses gardes: Mgr Tissier de Mallerais.

Tout le reste c'est de la poudre aux yeux!

Tiens! Justement il l'évoque rapidement le cas de Mgr Williamson dans son sermon.
Qu'en dit-il? Qu'il y avait d'ancien problèmes qui remontent à loin....  Lesquels? Mystères et boule de gomme j't'embrouille!
Mgr Fellay emploie la langue de buis comme à l'accoutumée, il radote, il a la langue fourchue et comme toujours il se donne le beau rôle, toutes les excuses et naturellement tout le monde a tort, sauf lui!

Gardez vos précieux yeux, chère Alix, n'allez pas les user sur cette mauvaise prose!


Dernière édition par Gentiloup le Ven 9 Nov 2012, 23:39; édité 1 fois
Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 22:25    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Merci Gentiloup, j'ai vite compris qu'il pataugeait dans le flou, comme d'habitude, et tous les ralliéristes sont heureux de leur précieux évêque.....,il ne démissionnera jamais.

Revenir en haut
Magdeleine
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 75
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 22:37    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ? Répondre en citant

Langue de buis, larmes de crocodile, et brouillard.. 


Ce sermon de Mgr Fellay n'a plus grand chose à voir avec la clarté de Mgr Lefebvre. On dirait qu'il a attrapé une forme très sévère de Vaticanite 2 aigüe... C'est bien triste.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:13    Sujet du message: Qui dirige la FSSPX ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com