Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Paysage contrasté entre les sites FSSPX français et allemands

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 23:33    Sujet du message: Paysage contrasté entre les sites FSSPX français et allemands Répondre en citant

Paysage contrasté entre les sites FSSPX français et allemands.


Source



Impression d'un laïc après le chapitre général de la FSSPX

La Fraternité Saint Pie X, déclare avoir retrouvé son unité. La rédaction du communiqué, rédigé au sortir du chapitre, laisse deviner que les parties en présence ont affirmé des points de vue qui pouvaient s’affronter : le texte reconnait d’un côté que le magistère suprême dans l’Eglise appartient au Saint-Siège  
Citation:

: « le pouvoir suprême de gouvernement sur toute l’Eglise revient au pape seul, vicaire du Christ sur terre ; dans la royauté universelle de Notre Seigneur Jésus-Christ, créateur de l’ordre naturel et surnaturel, auquel tout homme et toute société doit se soumettre. »,  mais d’un autre côté on affirme : « Nous avons défini et approuvé des conditions nécessaires pour une éventuelle normalisation canonique. Il a été établi que, dans ce cas, un chapitre extraordinaire délibératif serait convoqué auparavant. »


Un contraste frappant


Au lendemain de ce chapitre, on ne peut quand même pas s’empêcher de voir le contraste entre le site officiel français La Porte Latine voire le site de DICI où prévalent les communiqués officiels, et le site officiel allemand priesterbruderschaft puis x, débordant d’une exubérante activité, épinglant évêques déviants et théologiens en mal de vieilles nouveautés. Le malheur est que toute cette verve croie intelligent d’employer des arguments s’appuyant sur Vatican II. On y parle aussi de la reprise des pourparlers avec Rome, comme étant maintenant la grande affaire. Quel contraste avec le silence français !
La perspective d’un accord rendant la FSSPX dépendante d’un pape imbu (entre autres) de liberté religieuse et d’œcuménisme s’est-elle donc éloignée ? Pour un temps très court, peut-être. Le Saint-Esprit a fait son œuvre. Il a déchiré le filet de l’oiseleur et libéré nos âmes (ps. 123). Mais l’orage peut revenir. Il n’est pas loin. Les consignes de silence données un peu partout n’ont pas touché l’Allemagne.
Curieux … Le calme relatif sera de courte durée.

Origines vraisemblables de la crise


On ne peut s’empêcher de réfléchir aux raisons qui ont amené cette crise invraisemblable. Comment cela a-t-il été possible ? N’a-t-il pas fallu qu’on oublie les avertissements de Mgr Lefebvre contre le modernisme ? N’a-t-il pas fallu que certains commencent à penser comme on pense au Vatican ?
Mais, comment savoir ce que pense quelqu’un ? Sommes-nous, comme saint Dominique, doté du pouvoir surnaturel de lire dans les âmes ? Hélas, non ! Alors, lorsque nous écrivons « certains », qui voulons-nous désigner ?
Il suffit en fait de scruter les textes publiés ici et là pour déceler les germes d’une intoxication mentale déjà fort avancée. Force est de constater que les acteurs contaminés sont toujours en place et que le danger n’est que momentanément écarté. Voici les faits.
Le 20 juillet dernier, le site internet FSSPX du district d’Allemagne publie un article en forme d’avertissement contre le théologien Eberhard Schockenhoff qui milite pour que les divorcés remariés puissent communier. Il n’y a, jusque-là, rien qui n’indique une intoxication. Au contraire. Mais l’auteur de l’article en question ajoute des commentaires révélateurs. Selon lui, Schockenhoff et les autres théologiens du même acabit ne pourraient plus affirmer être « en pleine communion avec Rome »[1]
Une argumentation moderniste pour réfuter le modernisme ?

Nous récusons l’expression détestable :  
Citation:

« être en pleine communion avec »

. Elle revoie à la nouvelle ecclésiologie inaugurée au concile Vatican II selon laquelle l’Eglise serait à concevoir par degré de communion. Le degré maximal étant celui de Rome, pour décroître par cercles concentriques, jusqu’aux athées, jusqu’aux chrétiens qui s’ignorent, en passant par les orthodoxes, les protestants et les autres religions musulmanes ou bouddhistes. On savait, avant le concile, que la négation consciente et délibérée d’un seul dogme de la religion suffisait pour ne plus être catholique. Pourquoi cela ? Parce qu’on ne mélange pas son propre sentiment avec la Révélation. Si l’on ajuste sa foi selon son opinion personnelle, on ne croit plus que l’objet de la foi est la Révélation divine. Dans la religion catholique, l’objet de la foi vient de Dieu. Ce qui n’est pas de Dieu vient du démon. Si si ; non non ! C’est pourquoi il ne peut y avoir de degrés de communion. Mais, il n’en est plus ainsi aujourd’hui. Depuis Vatican II, on estime qu’il y a des semences du Verbe (semina verbi) dans les autres religions qui, loin d’être des obstacles à la seule vraie religion, sont autant de preuve que « l’expérience de Dieu » touche tous les peuples ; que l’Esprit Saint souffle également chez les moines tibétains, chez les anabaptistes ou chez les « adorateurs de l’œuf ». D’où le grand dogme de Vatican II, préconisant le dialogue interreligieux et la promotion incessante de l’œcuménisme en lieu et place de l’esprit missionnaire d’un saint François Xavier ou de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne des missions. D’où les cérémonies de repentances répétitives de Jean Paul II devant les juifs ou devant les protestants. Les musulmans se sont réjouis de voir le même Jean Paul II embrasser le coran ; de même, ils n’ont pas boudé leur plaisir lorsque ce Pape a battu la couple de l’Eglise sur la poitrine de Godefroy de Bouillon ou de saint Louis, en déplorant les croisades et les guerres contre l’islam. Depuis Vatican II, on voudrait nous faire croire que l’Eglise n’est plus l’Eglise du Christ. On dit que l’Eglise du Christ subsiste dans l’Eglise catholique (subsistit in), mais que l’Eglise, au sens nouveau, s’étend à l’humanité entière.
Tel est le contexte idéologique de la locution bizarre « en pleine communion avec». Lorsqu’on l’emploie, on atteste son penchant à avaler d’un trait l’erreur conciliaire sur l’ecclésiologie.
Le rédacteur de l'article veut-il jouer au premier de la classe ?

Notre constat d’intoxication au sirop moderniste ne s’arrête pas là. Dans le même article, le pourfendeur du théologien Schockenhoff cite complaisamment Jean Paul II et le cardinal Ratzinger qui, effectivement, ont refusé qu’on donne la communion aux divorcés remariés. Puis, l’auteur précise que, pour pouvoir se dire catholique, il faut pleinement adhérer à l’entier du magistère suprême de l’Eglise dans ses écrits et dans ces actes[2]. Il n’écrit pas qu’il faut adhérer au « magistère constant », encore moins à la « Tradition multiséculaire de l’Eglise ». Non. Après avoir cité Jean Paul II et le Card. Ratzinger, il parle du magistère. Ce qui induit qu’il s’agit du magistère des Papes postconciliaires. Cela ne rappelle-t-il pas l’injonction de Benoist XVI faite à la Fraternité saint Pie X, de reconnaître le magistère actuel de l’Eglise et les réformes issues du concile Vatican II ?
On a du mal à croire qu’un tel texte puisse se trouver sur un site de la FSSPX, fût-il allemand. Car enfin, le rédacteur adhère-t-il à Benoît XVI lorsque ce Pape prie avec les musulmans dans les mosquées ? Lorsqu’il affirme et laisse répéter que les juifs n’ont pas besoin de se convertir ? Lorsqu’il nomme Mgr Müller préfet de la Congrégation de la Foi, alors que cet archevêque a nié dans ses livres la Transsubstantiation et a minimisé la réalité physique de la virginité de Notre Dame ? Accepte-t-il les propos du Card. Ratzinger expliquant à Mgr Lefebvre que l’Encyclique Quanta Cura ne pourrait plus avoir cours aujourd’hui ? Que le Concile Vatican II était une sorte de contre-Syllabus ? Soutient-il la position du Pape Benoit XVI déclarant que la doctrine sociale contient trois points « non négociables » qui sont la défense de la vie, la famille et l’éducation ? Alors, exit la doctrine sociale de l’Eglise affirmant que la séparation de l’Eglise et de l’Etat est peccamineuse ? Exit le Règne du Christ Roi ? Comment ne pas voir que, sans le Règne social du Christ, il est illusoire de vouloir défendre la vie contre l’avortement et l’euthanasie ; la famille contre les lois sur le divorce et l’homoparentalité ; l’éducation contre le laïcisme et les prétentions d’un Etat athée définissant les programmes et préconisant d’enseigner l’idéologie du « gender » ?
 
Conclusion


Sous couvert de prendre la défense de la doctrine de l’Eglise, l’auteur de l’article se déguise en auxiliaire de la police papale (ce dont le Vatican se moque éperdument), mais fait passer en contrebande les principaux thèmes mortifères de Vatican II.
A l’adresse des fins limiers allemands, pourfendeurs de tous les dangers modernistes, nous voudrions les prévenir charitablement qu’il ne leur sert à rien de produire l’argument de la « pleine communion avec le Saint Père » ni de produire les textes référencés à l’appui. Pourquoi ? Parce que le modernisme est tout sauf une doctrine. C’est une idéologie et comme toute idéologie, ses concepts sont des armes de guerre à géométrie variable. Pour eux, ce qui est vrai dans tel cas ne le sera pas dans tel autre. Ainsi « la pleine communion avec le saint Siège » n’est décidée que par le Saint Siège lui-même et non par les textes qui sont fait pour le public crédule.
Enfin, et ce sera ma conclusion, cet empressement à vouloir des pourparlers avec Rome semble surtout venir d’Allemagne. Et encore, pour être plus précis, d’une infime minorité parmi les dirigeants allemands de la FSSPX. Cela vaut-il la peine d’entraîner toute la Fraternité ? N’y-a-t-il pas là plus qu’un abus ?
Qu’en pense le responsable du site internet du district d’Allemagne ? Qu’en pense Monsieur l’Abbé Schmidberger, supérieur du district d’Allemagne ? Qu’en pense Monsieur l’Abbé Pfluger, ancien supérieur du district d’Allemagne et premier assistant de Mgr Fellay ?  Allons même plus loin : qu’en pense Mgr Fellay ?
Nous savons maintenant d’où nous est venue cette crise aussi dangereuse qu’invraisemblable. Elle est prête à revenir. Prions la Vierge Marie qui a vaincu toutes les hérésies.

Hugo Clementi



[1]Le texte allemand dit : “sie stehen nicht in voller Gemeinschaft mit Rom“. Ce qui veut bien dire  « ils ne sont plus en pleine communion avec Rome. »

[2]Man muss also Herrn Schockenhoff und den übrigen Theologen in Freiburg, Rottenburg und Köln klarmachen, dass sie sich vollumfänglich an das Lehramt der Kirche und die Entscheidungen aus Rom zu halten haben.“
Traduction : Nous sommes dans l’obligation de préciser, à l’adresse de Monsieur Schockenhoff et des autres théologiens de Fribourg, de Ratisbonne et de Cologne, qu’ils se doivent de suivre l’entier du Magistère de l’Eglise ainsi que toutes les décisions émanant de Rome.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Nov 2012, 23:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Sam 10 Nov 2012, 21:44    Sujet du message: Paysage contrasté entre les sites FSSPX français et allemands Répondre en citant

Que signifie ce contraste? Et d'abord est-il aussi grand que ça? En effet lorsqu'après le Chapitre le topo d'un laïc est reproduit sur la Porte Latine et sur Dici pour vanter la clarté de la déclaration finale, on reste interloqué!

La manière insidieuse d'imbiber les esprits de modernisme existe mais pas seulement en Allemagne. Mgr Fellay a invoquée le droit canon de 1983 contre Mgr Williamson au Chapitre afin de l'exclure.
Cela la FSSPX du monde entier en a été témoin. Et tant d'autres déclarations de Mgr Fellay, comme le coup des "super hérésies"...

Si on cache ces choses aux Français de la FSSPX, c'est donc que les Français sont plus sourcilleux que les Allemands... Mais alors pourquoi? La formation n'est-elle pas la même?

Citation:
Dans le même article, le pourfendeur du théologien Schockenhoff cite complaisamment Jean Paul II et le cardinal Ratzinger qui, effectivement, ont refusé qu’on donne la communion aux divorcés remariés. Puis, l’auteur précise que, pour pouvoir se dire catholique, il faut pleinement adhérer à l’entier du magistère suprême de l’Eglise dans ses écrits et dans ces actes[2]. Il n’écrit pas qu’il faut adhérer au « magistère constant », encore moins à la « Tradition multiséculaire de l’Eglise ». Non. Après avoir cité Jean Paul II et le Card. Ratzinger, il parle du magistère. Ce qui induit qu’il s’agit du magistère des Papes postconciliaires. Cela ne rappelle-t-il pas l’injonction de Benoist XVI faite à la Fraternité saint Pie X, de reconnaître le magistère actuel de l’Eglise et les réformes issues du concile Vatican II ?


Mgr Williamson dans son message de la semaine dernière demande aux fidèles et aux prêtres de rester dans la FSSPX tant que la foi n'est pas en cause. Ne serait-ce pas le cas ici?


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Sam 10 Nov 2012, 22:54    Sujet du message: Paysage contrasté entre les sites FSSPX français et allemands Répondre en citant

Selon l'abbé Chazal, sur les 40 prêtres du district d'Allemagne, 30 sont pro ralliement... imaginez la résistance des fidèles... Herr General a la poigne de fer  Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:14    Sujet du message: Paysage contrasté entre les sites FSSPX français et allemands

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com